Haut

Un risque de récession d’ici deux ans aux États-Unis 31 mai 2018 | LeConseiller.ca

FinalytixMarket Outlook Un risque de récession d’ici deux ans aux États-Unis 31 mai 2018 | LeConseiller.ca

Un risque de récession d’ici deux ans aux États-Unis 31 mai 2018 | LeConseiller.ca

croissance_baisse_faible_chute_425

Un risque de récession d’ici deux ans aux États-Unis

31 mai 2018 | La rédaction

L’économie américaine risque de tomber en récession au cours des deux années à venir, rapporte Reuters.

Plus précisément, cette probabilité est de 31 %, si l’on en croit une enquête sondage menée entre le 16 et le 24 mai par l’agence de presse auprès de 110 économistes.

En effet, plusieurs d’entre eux estiment que la longévité du cycle économique actuel, la remontée des taux d’intérêt et la flambée de protectionnisme représentent autant de facteurs potentiellement dangereux pour la stabilité économique des États-Unis.

Une croissance moyenne de 2,8 % l’an prochain?

Selon l’étude, la croissance économique de l’autre côté de la frontière devrait atteindre une moyenne de 2,8 % cette année, soit son rythme le plus soutenu depuis trois ans, portée par la récente réforme fiscale entamée par l’administration Trump. Une majorité d’économistes pensent néanmoins que ses effets ne dureront pas et que la croissance ralentira dès l’an prochain, pour s’établir à 2,5 % avant de chuter à 1,8 % en 2020.

Les économistes sondés par l’agence de presse notent par ailleurs des signes laissant présager que le cycle d’expansion actuelle s’achèvera prochainement. Ainsi, nombre d’entre eux disent s’attendre à ce que la Réserve fédérale abaisse ses taux d’intérêt à partir de 2020.

Citant les conclusions d’un compte-rendu publié la semaine dernière par le comité de politique monétaire de la Fed, Reuters relève que « la plupart » des responsables de la banque centrale estiment néanmoins qu’ils devront sans doute « bientôt » relever les taux aux États-Unis si les perspectives pour l’économie américaine continuent d’être encourageantes.

L’enquête sondage de Reuters montre enfin que la quasi-totalité des économistes interrogés s’attendent à un relèvement des taux en juin, tandis que la majorité d’entre eux anticipent deux autres augmentations d’ici la fin de l’année, soit en fin de compte un total de quatre hausses pour 2018. À noter que les dirigeants de la banque centrale américaine n’en évoquent cependant que trois dans leurs prévisions actuelles.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire